commande de vin, vin rouge, vin blanc, vin rosé, vin doux, vin mousseux, bouteille, cave, caveau, vigneron, vigne, biodynamie, nature, vendanges à la main, chasselas, aligoté, pinot blanc, chardonnay,sauvignon,chenin,gewurtztraminer,gamay,pinot noir,gamaret,merlot,syrah,champfleury,casanova,Rosé,oeil de perdrix,folie rosee,passerille,coup de soleil,la brenaz
Les saisons

Les travaux dans les vignes sont rythmés par les saisons : à chacune ses particularités !

Plusieurs centaines d’heures sont passées à l’écoute de la vigne afin d’obtenir une belle récolte et créer un excellent vin !

 


L'hiver

Après les vendanges, une nouvelle saison commence pour la vigne ! De novembre à mars, c'est la période de la taille, qui consiste à couper le bois mort du cep, à lui donner une forme et à régler la charge de la future récolte.

Le bois restant, le sarment, futur porteur de la végétation et des grappes de raisins, est ensuite enroulé sur le fil de fer et attaché. Cette opération s'appelle tendre les rames ou palissage.

Le vigneron en profite pour remettre en état les diverses installations dans les vignes, comme retendre les fils de fer, redresser les piquets.


 

Le printemps

La température se réchauffe lentement, la sève monte et les premiers bourgeons pointent le bout de leur nez ! Comme ils sont en surnombre, il s'agit maintenant d'en supprimer quelques un afin de préserver la vigueur de la vigne et réguler les rendements. C'est l'ébourgeonnage, étape également très importante pour limiter la récolte et obtenir une qualité maximum.

Cette saison est également celle des nouvelles plantations qui viennent renouveler celles qui nous ont déjà tout donné pendant plusieurs dizaines d'années.

A la fin du printemps, début juin, les premières fleurs apparaissent, c'est la floraison, puis la fleur se transforme en fruit, c'est la nouaison. L'idéal est une température clémente sans trop de précipitations, afin que la fertilisation se passe sans problème par nos chères abeilles !


 

L'été

Ce sont les grands travaux : le palissage qui permet de relever les rameaux et de les maintenir par des attaches sur les fils de fer afin que le soleil puisse pénétrer le feuillage et éviter que les maladies se développent, l'effeuillage pour dégager les petites grappes de la verdure pour qu'elles profitent de la lumière et se dorent au soleil, le cisaillage qui contient la végétation débordante et vigoureuse !

A cette époque, le vigneron est très vigilant et accorde un soin tout particulier à la bonne santé de la vigne. Suivant le climat, les attaques de maladies comme l'oïdium, le mildiou ne sont pas rare ! Il faut procéder aux indispensables sulfatages. Les parasites, comme l'araignée rouge et le vers de la grappe sont également dans le colimateur du vigneron. Un exemple de lutte biologique consiste à introduire dans la vigne le typhlodrome, grand prédateur de l'araignée rouge ou pour se débarrasser du vers de la grappe, d'installer des diffuseurs d'odeurs de femelles qui empêchent les mâles de les retrouver !

Les soins au sol demandent également une grande attention pour que la vigne se développe dans les meilleures conditions en le débarrassant des mauvaises herbes par un moyen mécanique et en lui apportant des minéraux, de la matière organique et des engrais verts en se basant sur l'analyse des sols.

Lorsque la nature est généreuse, la vendange en vert est l’une des techniques pratiquées pour réguler le rendement et favoriser une meilleure maturation et concentration de la vendange, en coupant les grappes jugées excédentaires. A rendement diminué, le vin est plus concentré !


 

L'automne

Le mois de septembre…le mois des vendanges… et ce jusqu'à fin octobre, suivant les années et les cépages plus ou moins tardifs.

C'est le fruit de toute une année de labeur, qui va finalement déterminer la qualité future du vin !

Les raisins sont vendangés lorsque la qualité optimale est obtenue. Des prélèvements sont effectués dans les vignes en mesurant la quantité de sucre dans les grains à l'aide d'un réfractomètre. En général, les premiers cépages à entrer en cave, sont le Pinot Noir, suivi par le Gamay et le Chasselas, les derniers, le Gamaret, le Cabernet et le Merlot.

Les étapes de la vinification peuvent alors commencer ! C'est au tour de l'œnologue de prendre le relais, de faire les bons choix pour chaque cépage et produire le meilleur en mettant en évidence les particularités de chacun.

Les vins ainsi obtenus seront mis en bouteilles, pour les premiers, comme les vins blancs, au printemps de l'année suivante, et les derniers…juste avant les vendanges suivantes !


 



Domaine de Beauvent

Bernard Cruz

Rue de Bernex 265 · 1233 Bernex · GE

Tel: 022 757 11 96

Natel: 079 353 72 37

Fax: 022 757 10 74